Le train de nuit, le meilleur allié pour un voyage bas carbone, responsable et économique ?

Décryptage d’un moyen de transport qui renaît de ses cendres

Crédit Photo: Museum of History new south Wales

Un renouveau pour le voyage durable

On le pensait dépassé, en tous cas en France avec la suppression de nombreuses lignes il y a quelques années. Il n’y avait en effet plus que 2 lignes en France en 2017 avec Paris-Briançon et Paris-Rodez-Toulouse-Cerbère.

Mais depuis 2018, il semble faire son grand retour progressivement en France : avec en 2021 la réouverture des lignes Paris-Nice et Paris-Tarbes. Un retour encore plus grandissant en Europe avec le développement de nouvelles connexions par des acteurs qui se spécialisent.
Vous n’avez surement pas échappé aux annonces qui se multiplient de lignes qui réouvrent ou de nouveaux acteurs qui se lancent sur le marché du train de nuit.

Mais pourquoi ce renouveau et cet engouement ?

Le train de nuit, un choix écoresponsable

On peut décider de voyager en train de nuit pour plusieurs raisons : l’originalité ou la nostalgie que peut procurer ce type de voyage ; optimiser son temps en voyageant en dormant….mais une raison qui est de plus en plus importante pour beaucoup de voyageurs c’est avant tout l’enjeu écologique.

En effet, voyager en train est l’un des modes de transports les plus écoresponsables. Il est peu émetteur de CO2 comparativement aux modes de transports que sont l’avion ou la voiture thermique. Le train de nuit intègre l’avantage de parcourir de longues distances et est une alternative intéressante à l’avion.

Infographie Comparaison des émissions de CO2 entre train, voiture thermique et avion

Voyager en train, c’est le choix idéal pour un voyage bas carbone et minimiser son empreinte carbone. C’est en effet réduire significativement l’impact du transport dans son voyage : pour un trajet de 1000 km par exemple, un trajet en TGV émettra 75 fois moins de CO2 que l’avion.

Alors si on souhaite explorer l’Europe, avec un impact réduit et privilégier l’écoresponsabilité à la vitesse, le train de nuit apparaît rapidement comme une solution intéressante. La bonne nouvelle est que son (re)développement est dorénavant sur de bons rails !

Le voyage du futur sera…de nuit

En France

Une vaste réflexion est en cours en France, dans le cadre du Plan France Relance et de la loi d’orientation des mobilités, pour améliorer l’offre des trains de nuit sur notre territoire. Il en ressort l’opportunité de lancer de nouvelles lignes de trains de nuit sur l’hexagone, pour mieux desservir des zones touristiques ou des axes à forte affluence.

C’est ainsi pas moins de 10 lignes de trains de nuit qui ont été identifiées. Elles pourraient faire l’objet de projets concrets d’ici 2030….croisons les doigts pour qu’un maximum d’entre elles voient le jour !

Vidéo « France Relance » – Retour du train de nuit

En Europe

Le mouvement est tout aussi actif en Europe, si ce n’est même plus, poussé par deux phénomènes : les partenariats entre plusieurs opérateurs européens et l’arrivée de nouveaux acteurs privés sur le segment du train de nuit.

  • Partenariats européens

C’est par la collaboration entre plusieurs opérateurs que la liaison Paris-Vienne a ainsi été lancée par exemple en 2021. Elle est issue de la collaboration de ÖBB (Autriche) – Deutsche Bahn (Allemagne) – SNCF (France) et CFF (Suisse). La ligne part de Paris et passe par Strasbourg, Munich, Rosenheim, Salzbourg, Linz, St Pölten avant d’arriver à Vienne. Elle circule 3 jours par semaine dans chaque sens et le trajet dure environ 15 heures.

Quant aux tarifs, ils commencent à partir de 29,90€ pour une place assise et 89,90€ pour une cabine. C’est un tarif abordable et intéressant quand on sait qu’on évite également une nuit d’hôtel.

Rame du train Nightjet - train de nuit de la compagnie OBB

Crédit Photo: Simon Tartarotti

Cette collaboration permettra de lancer également quatre lignes supplémentaires:

– Paris-Berlin et Bruxelles-Berlin en décembre 2023

– Zurich-Rome en 2024

– Barcelone – Zurich en décembre 2024

Le lancement de la ligne Paris-Vienne n’est qu’un exemple parmi les nombreuses liaisons qui existent en Europe. Il y a déjà plus de 100 lignes de trains de nuit à travers toute l’Europe. Vous pouvez trouver une carte très complète sur le site « Back on track » qui fait la promotion du train de nuit en Europe.

A garder en tête, plus vous vous déplacez vers l’Est et le Nord de l’Europe et plus vous avez des chances de trouver des liaisons en trains de nuit. Un des opérateurs majeurs est d’ailleurs ÖBB. L’opérateur autrichien a maintenu son réseau et son développement là où d’autres ont pu faire le choix de se détourner de ces liaisons, plus complexes et difficiles à rentabiliser.

Mais le vent semble maintenant avoir tourné. Avec son offre Nightjet, ÖBB propose ainsi des liaisons pour découvrir l’Autriche, la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et la Suisse. C’est un acteur intéressant à regarder en priorité pour vos recherches.

En parallèle des acteurs ferroviaires historiques, de nouveaux acteurs insufflent cet élan vers le train de nuit en Europe. Des opérateurs privés se lancent sur ce créneau pour développer l’offre et le niveau de service des trains de nuit.

European sleeper logo - new company operating night trains in Europe

European Sleeper vient de lancer en juillet 2023 sa première ligne avec la liaison Bruxelles-Berlin, qui devrait être prolongée jusqu’à Prague en 2024.

Nous avons fait ce voyage cet été en cabine couchette. Quand on prend cette ligne, on remarque tout de suite que les trains ont un peu vécu (d’ailleurs les voitures sont assez différentes de l’une à l’autre). Le service est encore perfectible (notamment pour l’accès aux toilettes et services à bord) mais la liaison suscite déjà un fort engouement. La société a annoncé un plan de renouvellement et amélioration de ces trains….cette expérience des débuts ne pourra donc que s’améliorer !

Midgnight train logo - new night train company in France

Midnight Trains, une entreprise fondée par des Français, a pour objectif de relancer le train de nuit en France avec un niveau de service amélioré. Le projet est ambitieux et enthousiasmant avec le concept d’un hôtel sur rails. Ils ont pris un peu de retard avec le lancement maintenant annoncé pour 2025, mais leur offre devrait faire parler d’elle, notamment vu l’ambition sur le niveau de service. Leur objectif est de relier Paris aux principales villes européennes. Les lignes prévues couvrent Paris-Edimbourg, Paris-Rome ou Paris-Porto par exemple.

Voyager en train de nuit, ça ressemble à quoi ?

Voyager en train de nuit, c’est explorer l’Europe à faible impact. Mais c’est aussi en général un choix économique intéressant car on voyage en dormant. Concrètement pour un billet de train, on cumule le transport et le couchage, donc selon son voyage, on économise potentiellement une nuit d’hôtel.

Mais l’expérience varie beaucoup selon le type de couchage que l’on choisit. Il y a en général trois options possibles.

  • Les places assises standard / sièges

    Ici, il s’agit des sièges traditionnels que l’on peut trouver dans les trains de jour. Les sièges peuvent être un peu plus confortables, mais cela reste un siège…. C’est l’option la plus économique mais aussi la moins confortable pour un trajet de nuit. Vous allez passer plus de dix heures a priori dans ce train, et mettre un peu plus pour bénéficier d’un vrai couchage (et dormir un peu!) est généralement la meilleure option.

  • Les compartiments couchettes
Sleeper cabin in a train - Night train Stockholm Hamburg

Ici, vous avez votre propre lit dans des compartiments couchettes, en général pour 4 ou 6 personnes. Vous avez le linge de lit et un oreiller mis à disposition et des toilettes et sanitaires dans la voiture. Un petit-déjeuner peut également être intégré dans le prix du billet à l’arrivée. Il y a des compartiments réservés pour les femmes. Si vous voyagez seul ou à 2 ou 3, vous partagerez votre compartiment avec d’autres voyageurs. Un bon moyen de faire également des rencontres en voyage.

  • Les cabines simples, doubles ou triples

C’est le type de couchage qui est mis en avant par les nouveaux acteurs ou les liaisons les plus récentes des acteurs historiques. C’est l’option la plus confortable mais elle est également plus coûteuse que les deux autres. Ce sont des cabines qui peuvent être privatisées si vous êtes seul ou à deux, et qui disposent de leur propre lavabo voire dans certains cas même de douches et toilettes. Le petit-déjeuner est fourni à l’arrivée ainsi qu’un service à bord, notamment une boisson au départ.

Dans tous les cas, voyager en train de nuit c’est passer une nuit en mouvement. Attendez-vous donc à plus de bruit, éventuellement à être dérangé pour des contrôles aux frontières. Votre nuit sera plus agitée que si vous l’aviez passée dans votre lit, mais vous serez probablement plus frais qu’après une nuit dans un vol moyen ou long courrier en économique (!).

Et surtout vous aurez la satisfaction d’un choix responsable pour votre voyage. Cela vous mettra directement dans un état d’esprit apaisé et positif pour profiter pleinement de vos vacances.

Chez Detour Odyssey, c’est cette conception du voyage que nous aurons à cœur de vous partager. Nos itinéraires intégreront également les liaisons en train de nuit les plus adaptées avec tous les conseils associés pour que vous profitiez pleinement de l’expérience.
N’hésitez pas à découvrir le concept ou à nous contacter pour plus d’informations.